trouver un
expert-comptable

Les lauréats Cré’ACC 2015

Les lauréats Cre'Acc 2015 en photo

Récompensé dans la catégorie moins de 30 ans et Prix Coup de coeur du public

LOKE COMPOSITE

Prix Coup de cœur du public et prix moins de 30 ans

Dirigeants : Kévin FESTOCQ et Loïg PEIGNE

Secteur d’activité : Loké composite développe et commercialise un foil destiné aux sports nautiques.

Particularité du projet : Ce produit est innovant techniquement non seulement par sa nature mais aussi par son procédé de fabrication. Ce foil universel s’adapte à la majorité des planches standards du marché et à tous les types d’utilisateurs (morphologie et niveau).

Site internet : http://lokefoil.com/

 

Des foils pour voler au-dessus de l'eau !

Passionnés de planche et des matériaux composites, c’est en combinant ces deux centres d’intérêts que les créateurs de Loké Composite se sont lancés dans la création de foils…

Kevin Festocq, le malouin, champion du monde de planche à voile et six fois champion de France, et Loïg Peigné, le finistérien, tous les deux 26 ans, ont reçu un double prix au cours de cette soirée, le prix « Jeune de moins de 30 ans »  et le prix COUP DE CŒUR DU PUBLIC  voté en direct au cours de la soirée. Ils fabriquent eux-mêmes leurs foils dans leur atelier, des foils clés en mains contrairement à leurs concurrents, qui s’adaptent à toutes les planches.  Grâce à cet aileron qui permet de faire voler les planches à voile en utilisant les forces hydrodynamiques, ils espèrent faire connaître au plus grand nombre les nouvelles sensations de glisse, de légèreté, de silence car cet aileron permet de réduire les frottements avec l’eau. Après une dizaine de prototypes pour trouver l’équilibre entre performance et facilité d’utilisation, les premiers foils devraient être commercialisés d’ici à la fin de l’année.

Leur vrai coup d'envoi : du 15 au 26 octobre prochains à Crozon lors de l’Xtrem Gliss Festival 2015 – World cup PWA  !

 

 

Récompensé dans la catégorie Innovation

MEDIEGO

 

Dirigeante : Anne-Marie KERMARREC

Secteur d’activité : La personnalisation en quelques clics

Particularité du projet : Accessible à toutes les TPE/PME, simple d’installation, efficace en temps réel, Mediego démocratise la personnalisation en ligne et anticipe les envies des internautes de tout site Web - édition en ligne, annonces, comparateurs, e-commerce, avec des recommandations personnalisées dès la première visite.

Site internet : www.mediego.com

 

Un bel aboutissement d'un projet de recherche

Le prix de l’innovation a été décerné à Anne-Marie KERMARREC pour sa jeune start up rennaise MEDIEGO. Docteur en informatique, elle a été chercheuse chez Microsoft à Cambridge pendant 4 ans. Depuis 2004, elle est directrice à l’INRIA à Rennes. Mais de chercheuse à chef d’entreprise, il n’y a qu’un pas qu’elle a franchi en avril 2015. Grâce à son algorithme de similarité entre utilisateurs, quand un internaute va sur un site internet, il y découvre un contenu personnalisé en fonction de ses envies et de ses centres d’intérêt. Pour cela, cette technologie utilise les historiques des internautes. Soutenue par l'INRIA, la start-up est hébergée dans l'Institut, loin d'opposer la recherche du monde de l'entreprise. Un chercheur qui créé est une très bonne nouvelle pour le Directeur. Mediego vise le marché des TPE et PME en proposant un outil très simple à mettre en place. Pour l’instant centrée sur le marché français, la start-up rennaise ne compte pas s’arrêter là. Avec un effectif actuel de 6 personnes, Mediego vise l’international d’ici à 2 ans et compte bien salarier une vingtaine de personnes dans les années à venir.

 

Récompensé dans la catégorie Développement durable

E.S.T

Prix Développement durable

Dirigeant : Philippe PETARD

Secteur d’activité : E.S.T conçoit, fabrique et commercialise un procédé innovant de dragage et de curage pour les ports, fleuves, lacs, étangs et barrages.

Particularité du projet : L’innovation répond aux problèmes d’envasement (blocage des voies navigables, rendement des barrages, inondation, pollution…) de manière préventive et durable tout en réduisant considérablement les coûts et les impacts environnementaux par rapport aux méthodes actuelles, cela en permettant une valorisation à 100% des sédiments.

Site internet :  http://www.est-international.net/

 

Le premier "Robot dévaseur"

Lutter contre l’envasement de manière économique et écologique, c’est le défi que s’est lancé Philippe PETARD qui a reçu le prix Développement durable. Les solutions actuelles de dragage sont très couteuses et ne permettent pas une gestion durable du problème. Cette société morbihannaise a conçu un procédé innovant de dragage et de curage des sédiments en utilisant 3 robots pour extraire, prétraiter et conditionner les sédiments en petites quantités et en continu. Le 1er robot dévase, le 2nd traite la vase en l’asséchant et le 3ème conditionne les sédiments en briques, beaucoup plus pratique pour le transport. Ecologique jusqu’au bout, la solution élaborée par Philippe PETARD vise aussi à valoriser la vase. Aujourd’hui, 90% de la boue extraite est rejetée dans l’océan. E.S.T propose de la réutiliser notamment pour ses apports agronomiques. La production des premiers robots doit commencer en 2016. De 6 robots par an, il espère atteindre une production annuelle de 120 unités d’ici à 5 ans. L’entreprise réfléchit déjà à un système sous-marin pour traiter les ports et les estuaires sans bloquer la navigation. Le marché potentiel est gigantesque. 50 millions de m3 de vases sont extraites chaque année en France et 600 milliards à travers le monde.

Afin de récompenser leur démarche respectueuse de l’environnement, la société E.S.T a reçu le 13 octobre dernier le prix « Coup de pouce du jury » par le MInistère de l'Environnement pour son innovation concernant  le dragage des sédiments marins et fluviaux.

 

Récompensée dans la catégorie Au Féminin

TŸKAZ

Prix Création au féminin

Dirigeante : Françoise BAZIN

Secteur d’activité : Le pressing connecté

Particularité du projet : Cette offre de pressing connecté introduit de nouveaux usages dans ce secteur en s’appuyant sur une plateforme de @commerce et sur un réseau de boutiques sécurisées (ouvertes 24h/24) équipées de casiers.

Site internet : www.tykaz.fr

 

Le premier pressing connecté de France

Après plus de 25 ans d’expérience en tant que cadre dirigeante, Françoise BAZIN a créé à Rennes Tykaz, la première boutique de Pressing connecté de France. Elle a reçu le prix Création au féminin.  De la commande au retrait des vêtements, l’entreprise propose un service 100% numérique et accessible 24h sur 24, pratique pour les cadres pressés, le cœur de cible de l’entreprise.

TŸKAZ sous-traite avec la Lavandière des Lices située à Vern sur Seiche. Premier pressing à avoir reçu le label « Net & nature », avec ses machines aux normes pour une économie d’eau de 70% et d’électricité de 40% et son nettoyage sans perchloréthylène. Un engagement écologique et environnemental.

Nouvelle étape, la société propose également ses services en conciergerie directement dans les entreprises. Dans les mois à venir, deux nouvelles boutiques devraient voir le jour à Nantes et à Paris. A terme, l’entreprise ambitionne d’être la 1ère franchise de pressing connecté en France. Elle vise les villes de plus de 300 000 habitants et à déjà listé une 30aine de métropoles possibles.

 

 

Récompensé dans la catégorie 2e vie professionnelle

GWENNEG

Prix 2ème vie professionnelle

Dirigeant : Karim ESSEMIANI

Secteur d’activité : Plateforme de financement participatif

Particularité du projet : Le mot d’ordre de cette plateforme 100 % bretonne est la proximité. Elle permet de financer des projets via du don, prêt et capitaux. C’est une réelle innovation à ce jour car il n’existe pas de plateforme opérationnelle proposant les 3 offres. Gwenneg veut dire « petits sous » en breton, signe d’une forte volonté de démocratisation du financement.

Site internet : https://www.gwenneg.bzh/fr

 

En breton, crowdfunding se dit GWENNEG

Breton d’adoption et fier de l’être, Karim ESSEMIANI a reçu le prix 2ème vie professionnelle.  Pendant 12 ans, il travaille chez Véolia et parcourt le monde en tant que responsable commercial avant d’intégrer Bretagne Commerce International. « Durant ces trois années au sein de BCI, j’ai été frappé par les difficultés de ces entreprises à se développer à l’international par manque de financements et je ne peux accepter que de belles pépites ne puissent se développer ». Ce Docteur ingénieur diplômé de l’INSA Toulouse reprend alors ses études et passe un MBA à HEC Paris.  Objectif : trouver de nouveaux financements pour les entreprises bretonnes. Il lance GwenneG, une plateforme de financement participatif « crowdfunding » qui permet de lever des fonds via des dons, du prêt et du capital. Les premières campagnes de financement ont été lancées en juin 2015. Dans un environnement très concurrentiel avec 85 plateformes actives en France, GwenneG espère tirer son épingle du jeu grâce à son positionnement breton. GwenneG est également une des seules plateformes en France à intégrer les trois formes de financement.

D’ici à 2019, Karim ESSEMIANI espère collecter plus de 9 millions d’euros auprès de 27.000 contributeurs pour financer plus de 200 projets bretons bien sûr.

 

Découvrez leur projet en images

LOKE COMPOSITE - Kévin FESTOCQ et Loïg PEIGNE

MEDIEGO - Anne-Marie KERMARREC

E.S.T - Philippe PETARD

GWENNEG - Karim ESSEMIANI

TYKAZ - Françoise BAZIN

Mentions legales | Plan du site | Contact | © Gosselin